Découper avec une scie à métaux

Brigitte Découper avec une scie à métaux 20/03/2018

Voilà donc le 1er épisode de notre série « découper du métal soi-même » : découper avec une scie à métaux. Nous allons procéder en 4 étapes.

1ère étape : la protection du tôlier de la tête aux pieds…

Les yeux : mettre des sur-lunettes de protection en cas de projections de bavures de métal.

Les mains : choisir des gants de travail anti-coupures.

Les pieds : porter des chaussures de sécurités. Elles vous protégeront des chutes de plaques de métal et des chutes d’outils éventuel.

Le reste du corps : mettre un tablier ou un bleu de travail.

2ème étape : la préparation de plan de travail

Mieux vaut faire de la place, ranger tout ce qui ne vous sera pas utile pour éviter toute chûtes d’objets. Il vous faudra de préférence un plan de travail fixe en bois ou en acier ; éviter une table bancale, vous risquez de faire des dégâts en sciant.

3ème étape : la mise en place de la pièce à découper

Il est important de bien fixer votre plaque sur un support fixe avec des serres-joints. Garder de préférence le film de protection sur la face supérieure pour éviter l’accumulation des résidus sous le film. Dessiner au préalable votre tracé avant de commencer la découpe.

4ème étape : la découpe de la plaque de métal

Matériel à utiliser : une scie à métaux équipée d’une lame en acier bi-métal. Le nombre de dents par cm dépend de l’épaisseur de votre tôle : 6 pour les métaux très épais, 8 pour les métaux épais, 10 pour les métaux médiums, 12 pour les métaux fins. Plus il y a de dents, plus ce sera précis mais fragile.

Scie à métaux avec lame alu

Scie à métaux équipée d’une lame alu

La scie à métaux est donc idéale pour les découpes d’appoints sur l’aluminium. Pour l’inox et l’acier, mieux vaut manger du chocolat avant ! Ou faites appel au [sabre] laser de John !

Brigitte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ça vous plaît ?