découpe laser versus découpe jet d'eau

Choisir entre la découpe laser ou la découpe jet d’eau pour votre projet métal

Vous avez un projet de découpe métal à réaliser, et vous ne savez pas vers quelle technique de découpe vous tourner ? Découvrez les différences entre la découpe laser et la découpe jet d’eau et faites le bon choix.

La découpe laser

Tout d’abord, la découpe laser chez John Steel est une opération réalisée à l’aide d’un rayon laser focalisé par une lentille. Pour faire simple : on concentre une grande quantité d’énergie sur une très faible surface. A l’endroit de l’impact, la matière est « vaporisée » (il ne vaut mieux pas s’y trouver). On propulse en même temps un gaz d’assistance qui chasse la matière : le gaz de coupe.

Nous utilisons deux gaz de coupe :

  • L’oxygène pour couper les aciers
  • L’azote pour l’inox et l’aluminium.

L’oxygène produit de la calamine à l’endroit de la coupe sur les aciers. Il s’agit d’un résidu noir qui subsiste sur la tranche et qu’on peut retirer d’un coup de brosse.

L’acier peut aussi être découpé sur demande à l’azote pour éviter la calamine (par exemple pour les pièces devant être peintes). C’est ce qu’on appelle la coupe blanche. Cette opération engendre un surcoût (pour en savoir plus, merci de nous contacter).

Avec un temps de configuration réduit, l’absence d’outillage et l’utilisation directe de fichiers numériques, le laser est à ce jour la technologie la plus souple. On peut donc produire des pièces unitaires ou des séries avec des niveaux de détails et de complexité variés.

 laser

 

La découpe jet d’eau

La découpe au jet d’eau fonctionne avec une pompe à ultra haute pression. Celle-ci génère un jet d’eau d’une pression pouvant atteindre les 6 480 bars. En guise de comparaison, un tuyau d’incendie dispose d’une pression de 20 à 84 bars.

Cette pression est par la suite convertie en vélocité à l’aide d’une petite buse percée dans une pierre précieuse. Ce qui créé ensuite un jet d’eau aussi fin qu’un cheveu humain pouvant découper les matériaux tendres.

 

La découpe au jet d’eau pure

goutteLe jet d’eau pure peut découper les matériaux tendres. Il s’agit de joints, de mousse, de plastique, de papier, de couches jetables, d’isolants, de panneaux de ciment, d’équipements intérieurs automobiles, de tapis ou d’aliments. Cette technique n’est donc pas appropriée pour la découpe de métaux.

 

La découpe au jet d’eau chargée d’abrasif

sel

Pour multiplier par 1 000 la puissance de découpe, du sable de grenat est intégré au jet d’eau supersonique, dans la tête de découpe, à l’aide d’un venturi d’aspiration.

Ensuite, l’eau et le grenat quittent la tête de découpe à près de quatre fois la vitesse du son. Le jet d’eau chargée d’abrasif est donc capable de découper des matériaux solides : le métal, la céramique, la pierre, le verre ou les composites. Ainsi, il peut découper de l’acier de plus de trente centimètres d’épaisseur, soit 300 millimètres !

jetd'eau

 

Alors verdict, découpe laser ou découpe jet d’eau ?

Vous l’aurez compris, ces deux techniques de découpe sont complémentaires et non concurrentes pour produire des formes 2D complexes. Si la précision de coupe est relativement similaire d’une technique à l’autre, le temps nécessaire à la découpe est à l’avantage de la découpe laser. De son côté, la découpe jet d’eau permet de découper des matériaux réfléchissants en métal et non métalliques, surtout lorsqu’ils sont épais. Le laser, lui, fonctionne bien pour les tôles minces.

En conclusion, votre décision se fera donc en fonction de la nature et l’épaisseur du métal à découper, mais aussi du temps de production que vous pouvez tolérer.

 

[Aller plus loin]

 Service de découpe de métal sur plansOutil de configuration de plaques de métal sur mesure

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedIn

Cela pourrait vous interesser aussi