Acier corten : l’acier rouillé naturellement

John Steel Acier corten : l’acier rouillé naturellement 10/04/2018

L’acier corten est un acier rouillé très utilisé en architecture et décoration. De couleur brun-orangé, le corten atteint son stade de maturation entre 1 à 3 ans. Découvrez les caractéristiques de cet acier auto-protecteur. On vous explique comment se forme la corrosion et pourquoi votre plaque est livrée non rouillée.

En général, on essaye d’éviter au maximum la rouille sur les produits en acier qu’on achète. Synonyme de mauvais entretien voire de fragilité, la rouille n’inspire pas confiance une fois qu’elle s’est installée. Dans certains secteurs, on privilégie d’ailleurs l’inox pour son côté inoxydable qui ne demande pas l’application d’un traitement particulier.
Mais parfois, la rouille peut apporter une petite touche esthétique à un projet. L’acier corten est d’ailleurs très apprécié en déco.
On vous en dit tout de suite un peu plus sur cet acier rouillé naturellement et résistant :

Qu’est-ce que l’acier corten ?

L’acier corten, aussi appelé korten, est un acier à l’aspect rouillé très esthétique et de plus en plus utilisé en décoration. On le retrouve notamment dans le bâtiment (architecture et constructions), dans les espaces publics (mobilier urbain) ou pour réaliser des œuvres d’art, des enseignes ou des braseros haut de gamme.

Le corten est un acier de couleur brun-orangé. La coloration est due à la couche d’oxydation auto-protectrice qui se forme naturellement avec le temps. Cette couche d’oxyde de métal, une fois à maturation, est appelée « patine ». Le corten est donc un métal qui évolue dans le temps sous l’influence des conditions atmosphériques.
De part ses propriétés chimiques, l’acier rouillé corten est également connu sous le nom d’acier auto-patinable, acier auto-protecteur.
Son nom « COR-TEN » provient de ses deux principales propriétés : CORrosion resistance (résistance à la corrosion) et TENsile strength (résistance à la traction).

 

   Commander ma plaque d’acier corten

 

claustra décoratif en acier corten

Comment se rouille l’acier corten ?

La composition de l’acier rouillé

L’acier corten est un acier auquel a été ajouté du Phosphore, du Cuivre, du Chrome et du Nickel-Molybdène. Ces alliages permettent d’augmenter la résistance du corten à la corrosion atmosphérique en créant une patine protectrice sur la surface. Cette patine se crée en général en 1 à 3 ans, selon les conditions environnementales et l’alternance de périodes humides et sèches favorisant l’adhérence de la patine. Grâce à la présence de phosphore, la couche de protection se régénère continuellement en surface et forme une barrière contre l’humidité, l’oxygène et la pollution.

La formation de la patine

Sur les aciers classiques, de la rouille se forme à la surface de la plaque de métal avec l’humidité et l’air. En séchant, cette couche de rouille devient poreuse et se détache du métal laissant place à un nouveau cycle de rouille fragilisant le métal.
Pour l’acier corten, le processus de rouille est exactement le même, sauf qu’il ne se renouvelle pas. La présence des alliages cités plus haut permet la production d’une rouille plus stable et adhérente. La succession de périodes humides et sèches sur le corten va donc permettre de produire de la corrosion en surface jusqu’à former une couche d’oxyde de métal résistante et protectrice. Lorsque cette couche arrive à maturation, elle ne tâche plus et rend l’acier peu perméable.
La patine ainsi formée, de couleur orange-brun, ne sera pas parfaitement homogène. De mauvaises conditions climatiques peuvent également ralentir ou perturber sa formation. Un air marin par exemple ne permet pas de créer une couche de protection efficace. La forte concentration de produits corrosifs dans cet environnement empêche la stabilisation de la rouille.

La patine arrive à maturation en 3 ans maximum, naturellement. Elle donne un aspect granuleux au corten et des nuances de couleurs peuvent accentuer son esthétisme.

Exemple de tête de maure : acier corten brut de laminage et en cours d’oxydation
réalisation en acier corten brut de laminage tête de maure en acier corten en cours de corrosion

Pourquoi ma plaque est-elle livrée non rouillée ?

L’acier corten est assez facile à travailler pour réaliser tous types de projets. Il peut être cisaillé, poinçonné, plié et découpé au laser. Pour ne pas endommager la tête du laser lors de la découpe, la tôle d’acier corten est vendue brute de laminage. Dès réception, cela vous permet de réaliser des montages en soudant ou vissant plusieurs plaques de métal entre elles. A noter que pour souder du corten, vous aurez besoin de fil de soudure MIG spécifique au corten.

L’acier corten brut vous permet d’être créatif. Vous pouvez contrôler le processus pour ralentir ou accélérer l’apparition de la patine. Il est même possible de bloquer complètement l’oxydation du corten avec de l’anti-rouille. Vous pouvez donc mixer les zones oxydées et les zones brutes pour créer des design originaux.

 

   Commander ma plaque d’acier corten

 

apparence de l'acier corten avant et pendant la formation de la rouille

Apparence de l’acier corten à différents stades de la formation de la rouille

 

A bientôt pour de nouveaux conseils,
-John-

 


4 commentaires » for Acier corten : l’acier rouillé naturellement
  1. lunardi italo dit :

    Bonjour
    comment axereré la couche de ouille protectrice pour l`acier corten par moien chimique
    merci et bonnes salutations

    • John Steel dit :

      Bonjour,
      vous pouvez trouver votre bonheur en faisant une petite recherche sur internet sur « Accélérateur de rouille corten ».
      Chez Corten+ par exemple, il existe un accélérateur de rouille de 1 à 120L, mais nous ne garantissons pas le résultat, ne les ayant pas testé nous-même.
      Si jamais vous tentez l’expérience, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour nous dire ce que ça a donné 😉
      A bientôt !
      -John-

  2. EYVRARD STEPHANE dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos explications très claire, je souhaiterais savoir si je pose des cornières en acier corten à l’intérieur de ma maison, le processus d’oxydation se fera quand même ??
    Ou alors comment procéder pour que l’acier « rouille » en intérieur, merci d’avance de votre réponse et de vos conseils.
    Cordialement,STEPHANE E

    • John Steel dit :

      Bonjour Stéphane,
      l’acier Corten ne s’oxydera pas en intérieur, il faut alterner des périodes humides et sèches pour enclencher le processus de corrosion.
      Je vous conseille d’oxyder vos pièces en corten à l’extérieur jusqu’à stabilisation de la patine avant de les installer à l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ça vous plaît ?